CVL

SORBONNE- Mai 2015

 En Mai 2015, des représentants de la zone Proche-Orient (Liban-Jordanie) se sont rendus à Paris pour rencontrer au cours de 3 journées (20-21-22 Mai), des représentants des CVL de Paris, d’Italie et d’Espagne.

De plus, le jeudi 21 mai, le dernier CAVL de l’année 2014-2015 s’est tenu en Sorbonne sur le thème de la laïcité. En présence de personnalités venues éclairer et guider les débats, les élus Parisiens, Libanais, Italiens et Espagnols ont partagé leurs points de vue sur cette notion au cœur de l’actualité.
L’arrivée des élèves des lycées partenaires de la Mission Laïque Française

 

Les invités espagnols, italiens, libanais, jordaniens et dijonnais sont arrivés la veille du CAVL (Conseil Académique de la Vie Lycéenne) et ont commencé leur séjour par deux visites passionnantes : celle du sénat où ils ont pu assister à une séance de débats et celle de la Sorbonne où ils ont eu la chance de se voir ouvrir des lieux habituellement fermés au public.

La matinée de préparation

Après une nuit de repos, les échanges commencent, jeudi matin dès 8h30, dans le cadre prestigieux offert par le Grand Salon de la Sorbonne.
Un tour de table permet à chacun de se présenter avant que les invités ne prennent la parole chacun leur tour pour nous dire leur vision de la laïcité.

  1. François NEUVILLE, Délégué Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération nous présente un rapide historique de la laïcité.

Mme Véronique GRANDPIERRE, IA-IPR d’Histoire-Géographie, nous parle, elle, de l’éducation civique et de son évolution dans le temps.

  1. l’Ambassadeur Yves AUBIN DE LA MESSUZIERE, Président de la Mission Laïque Française, nous fait part de son expérience de la laïcité à travers le monde et tout particulièrement dans les pays du pourtour méditerranéen qu’il connaît bien.

Enfin, M. Marc Alexandre OHO-BAMBE, poète et enseignant, nous lit un texte écrit avec ses élèves de Terminale, suite aux attentats de janvier 2015.
Après ce premier temps de parole, les élèves présentent un travail réalisé en amont de ce conseil pour faire émerger leurs représentations sur la laïcité. Ils comparent leurs travaux et remarquent que le “vivre ensemble” est leur point commun à tous ; que seuls les parisiens associent la laïcité à une valeur républicaine ; qu’elle est pour les élèves du réseau Espagne-Italie une notion qui peut aussi être perçue comme restreignant leur liberté quand, tout au contraire, pour les élèves du réseau Liban-Jordanie, elle représente une revendication, au nom de la liberté.

Les ateliers

Trois ateliers sont ensuite proposés aux élèves :

  • La laïcité : comment est-elle comprise et vécue en France et à l’étranger ? (débat animé par M. AUBIN DE LA MESSUZIERE)
  • Comment éduquer à la citoyenneté aujourd’hui ? (débat animé par Mme GRANDPIERRE et M. NEUVILLE)
  • Les mots de la laïcité (création guidée par M. OHO-BAMBE)

Après un déjeuner au lycée Louis-Le-Grand voisin, les travaux reprennent et en ce début d’après-midi, c’est M. Abdennour BIDAR, philosophe, chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l’éducation nationale, qui intervient sur :
La charte de la laïcité à l’école et échange avec les élus sur le rôle qui peut être le leur pour faire vivre la laïcité dans leurs établissements comme les y invite l’article 15 de la charte.
À 14h30, commencent à arriver les vice-présidents des CVL des établissements parisiens invités par Monsieur le recteur pour l’occasion puis à 15h, la séance officielle du CAVL est ouverte.
Le CAVL
Après une introduction poétique de M. OHO-BAMBE et un point de M. SEKSIG, référent laïcité de l’académie de Paris, les élèves, restituent leurs travaux de la matinée. Ils font ressortir leurs points de vue, les partagent et Monsieur le recteur invite les vice-présidents des CVL à intervenir à leur tour.
Les deux heures de conseil passent très vite et on retiendra de la part des lycéens et des adultes présents une qualité d’écoute exceptionnelle, de beaux moments d’émotion, une attention soutenue, une efficacité redoutable des élus parisiens lors du vote des subventions, la capacité enfin des élèves invités à porter, avec justesse, la parole de leurs camarades et enrichir de leur présence cette journée de travail.

On citera pour finir cette phrase, entendue à plusieurs reprises et qui pourrait servir de résumé aux échanges de cette belle journée :
L’important c’est de se rassembler sans forcément se ressembler.

Pour assister à l’enregistrement de la séance du CAVL (version intégrale) :

http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1151962/cavl-laicite-version-integrale

 

web-pic1 web-pic2 web-pic3